25 janvier 2008

Des kilos en trop !

doveMême petite, j’ai jamais fait parti des menus. Moi, je suis ronde.

Dans la société occidentale actuelle, c’est pas tous les jours facile à vivre.

Plus jeune, je rêvais de faire 60 kilos comme mes copines, de ne pas être différente.

J’avais beaucoup de kilos en trop, voir à une certaine époque beaucoup trop. Je ne faisais pas attention à moi, et je me cachais derrière des fringues immondes et surtout sans forme. Je n’avais pas encore appris qu’on pouvait être ronde et jolie.

Après mon bac, atteint haut la main avec une mention  et 95 kilos au compteur, j’ai commencé à changer. Devenir indépendante a été très bénéfique. D’abord, j’ai perdu un peu de poids sans même m’en rendre compte et puis je suis devenue coquette. Et les compliments sont arrivés. J’étais, apparemment, jolie.

Parfois, je rechute vers le cercle vicieux, reprise de kilos, et laisser aller. Tout cela entraîne souvent une chute de confiance en moi. Ça m’est arrivé il y a peu après une rupture douloureuse. Je me plaignais à une amie. J’allais finir seule parce que je n’étais pas mince. Pleine crise aiguë. Et là, elle m’a dit qu’évidemment, si je pensais ça, ça allait arriver. Mais qu’elle, elle m’avait toujours vue comme une fille jolie, drôle et généreuse. Elle m’a dit aussi que ça faisait des années que je raisonnais comme ça et que c’était aussi quelque part une excuse. Ça m’a fait mal mais elle avait raison.

Au jour d’aujourd’hui, je fais un bon 44 voire 46.

Oui, depuis quelques semaines le 44 s’est transformé en 46. Le fourbe, comment a-t-il pu me faire ça…

Outre le fait que ma santé n’apprécie pas forcément cet excès, j’ai aussi depuis quelques semaines du mal à m’habiller.

Reperdre quelques kilos ne seraient pas une bonne idée.

Mais contrairement à mon adolescence, aujourd’hui mon objectif, ce n’est pas d’atteindre les 60 kilos. Une taille 42 m’irait très bien.

Car je veux me prouver à moi-même, contrairement à ce que je pense et à ce que la société nous fait croire, que je peux être heureuse, jolie, épanouie, amoureuse, rieuse…tout en ayant des kilos en trop.
Et j’avoue, dire merde à la société, ça aussi, ça me plairait vachement ;-)

Je crois que son côté rebelle est en train de ressortir !

Posté par marieatoutprix à 14:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Des kilos en trop !

    Et au lieu de te "priver", est-ce que tu as pensé au sport (enfin, j'immagine que oui tu me diras...)... mais c'est juste que je viens de découvrir du sport que j'aime et que ça révolutionne ma vie (pour le corps, c'est une affaire à suivre)

    Ou alors, en 2008, tu fais ce que j'ai fait un moment: ça marchait hyper bien: t'as le droit de manger de TOUT TOUT TOUT.
    La seule condition: manger avant en quantité équivalente fruit ou légume.
    Exemple: avant de manger un twix, tu manges une pomme. Le twix après.

    Posté par tribulanne, 25 janvier 2008 à 14:52 | | Répondre
  • Tu as écrit ce que je ressens exactement. "J’allais finir seule parce que je n’étais pas mince. Pleine crise aiguë. Et là, elle m’a dit qu’évidemment, si je pensais ça, ça allait arriver.". C'est horrible, je pense exactement comme ça tout en sachant que c'est con !
    Mais c'est plus fort que moi, dès que j'entends un mec de mon entourage critiquer les filles à kilos en trop, je le prends pour moi et direct je me sens moche.

    Posté par Londoncam, 28 janvier 2008 à 11:26 | | Répondre
  • > trilubanne : je pense qu'effectivement le sport est très utile. D'ailleurs, pas que pour les kilos en trop. La tête, parodaxelement, en a aussi besoin. Malheureusement, contrairement à quand j'étais étudiante, il devient plus difficile pour moi de pratiquer plusieurs heureus dans la semaine

    > Camille : moi aussi je prends mal les critiques sur les filles rondes. ça me rappelle un mauvais souvenir avec des collègues qui critiquaient une fille en jupe. Depuis je reste persuadée qu'ils me trouvent moche. Mais en même temps, s'ils ne veulent que des filles qui font un 36 alors même que l'un des deux est lui très gros, je me dis qu'ils n'en valent pas la peine.
    Et puis, on sait toutes les 2 qu'on est jolies, non ?

    Posté par marieàtoutprix, 28 janvier 2008 à 12:18 | | Répondre
  • Tu as complètement raison, et tu as raison nous sommes jolies (pour moi tu rayonnes !).
    Et je pense qu'on a déjà fait un grand pas en avant en admettant justement qu'on a ces pensées négatives sur nous-mêmes et en réalisant combien elles sont nocives, ces pensées.

    Posté par Londoncam, 28 janvier 2008 à 14:58 | | Répondre
  • je vois tout à fait de quoi tu veux parler et j'ai vécu mon adolescence pareil que toi et je pense que c'est encore pareil maintenant...
    c'est trop dur d'arriver ds un magasin, de trouver un pantalon (moi c'est plus ça que les hauts qui me posent des soucis), de se dire qu'il a l'air qd meme super grand vu comme ça et qu'il devrait obligatoirement bien aller et de ne pas rentrer dedans à l'essayage !
    quelle frustration !

    sinon tu sais, qd j'ai dit à mon chéri qu'on se verrait à la Bailo et avec Cam, il m'a dit "Marie c'est la p'tite blonde ?"... ;-p
    comme quoi le regard des gens est souvent différent de celui qu'on a sur soi...

    Posté par sofiso, 19 mars 2008 à 15:28 | | Répondre
Nouveau commentaire